La McLaren F1 GTR était présentée dans le plus grand secret, en 1992, lors du Grand Prix de Moncaco. Cette supercar a marqué l’histoire

HISTOIRE

En mai 1992, la MacLaren F1 était présentée secrètement à quelques privilégiés à Monaco. A l’époque, Ron Dennis chapeautait les écuries McLaren depuis les années 80 et souhaitait réaliser LA supercar. Son objectif était de défier Ferrari sur le circuit avec une GT. Mac Laren Cars est créée en 1989, c’une usine dédiée au projet de supercar. Elle est construite juste en face du siège. L’ingénieur du bolide est Gordon Murray, un néo-zélandais choisi parce qu’il avait construit plusieurs monoplaces vainqueurs de circuits. La production se lance en 1994. A ce moment-là, le marché des supercars fleurit avec de nombreuses nouvelles : la Lamborghini diablo, la Jaguar XJ220 et la Bugatti EB110. S’ajoute donc la F1 qui va directement concourir puis remporter de façon magistrale les 24h du Mans, avec sa GTR.

mcLaren1995

DESIGN

Les lignes sont fluides, l’aérodynamisme n’est pas exagéré. Les portes sont à ouverture en élytre. Concernant son moteur, Murray a souhaité un V12 d’origine BMW dont la puissance grimpe à 627 chevaux. Le poids de l’engin est très optimisé. En effet, elle ne fait que 1.200kg. Cela est dû à une monocoque en fibre de carbone. Il lui faut 3,2 secondes pour atteindre 100km. En 1998, c’est la voiture de série la plus rapide du monde, sa vitesse de pointe est de 391 km avec le pilote Andy Wallace.

Mc laren

Il n’en existe que 106 exemplaires. Sa rareté et son histoire l’ont montée aux enchères à Peeble Beach en 2021 à 20 millions de dollars Aujourd’hui Gordon Murray continue d’exercer et présente sa T.50 : la descendante spirituelle de la McLaren F1.

RAPPEL HISTORIQUE DE LA MARQUE

Bruce McLaren est un pilote néo-zélandais qui a couru 98 Grands Prix. Il rêvait de devenir un grand constructeur automobile. Il s’est lancé dans le projet M6 GT avec laquelle il remporte la saison 1967 puis 1968 avec son compatriote puis c’est le lancement de la M8D… qui se solda par sa mort en 1970, sur le circuit de Goodwood (RU). La Mc Laren F1 est la réalisation de son rêve, en post mortem… Cette histoire donne à la F1 toute une symbolique liée au rêve de son fondateur.

bruce McLaren
Partagez cet article