24 Heures du Mans : dans la catégorie Hypercar Toyota n’est pas une fois mais bien deux sur le podium. Le constructeur américain Glickenhaus a créé la surprise en se glissant à la 3ème place. Concernant l’Alpine A480, elle n’a pas franchement été à la hauteur…

Pour la 5e fois consécutive, les Japonais nous en ont mis plein la vue. Toyota Gazoo Racing a, dès le départ, creusé l’écart avec ses concurrents sur la catégorie Hypercar avec sa GR010

Le premier tour a été riche en rebondissements : entre la sortie de route de la United Autosports #22 qui s’est faite tasser dans le peloton et un stop & go pour la LMP2 #31 du team WRT qui a créé un accrochage dans la courbe Dunlop, on a eu du spectacle ! Pour la suite, c’était plus… redondant. L’Alpine, encore en prototypage s’est vue rapidement dépassée par les Toyota puis les Glickenhaus. Les courses de dépassement entre l’Alpine et les deux Glickenhaus étaient les moments de suspense intenses.

Chiffres 24 Du Mans 2022

Podium Hypercar

Podium Hypercar Le Mans

Pour Toyota, ce n’est pas une mais deux victoires sur ce parcours avec ses 2 prototypes arrivés premiers. Ils ont tout de même subi un problème technique avec son système hybride mais cela n’a pas vraiment impacté son classement étant donné son avance. 

Toyota hybride

La 3ème place du podium est pour l’équipage de la marque américaine Glickenhaus. C’est sa première entrée sur le podium des 24 Heures du Mans.

Pour l’Alpine A480, c’est un coup dur, elle atteint la 23ème place. L’Alpine #36 a connu de nombreux soucis. A la 6ème heure de course, elle tombe 27e au classement général et cumule 4 tours de retard sur les Toyota. Et pour elle, la nuit n’a pas porté conseil : elle a multiplié les dysfonctionnements et retards. Au petit matin, ce sont quelques 18 tours de retard sur les Toyota pour l’Alpine. Elle veut rattraper son retard, dépasser les autres… Et elle perd l’adhérence sur les boulettes de gomme et donc encore du temps.

Alpine A 480

GTE Pro

Dans les autres catégories des 24 Heures du Mans, la GTE Pro a été marquée par la Corvette #64 qui, jusqu’alors en tête d’au moins 1 minute s’est retrouvée dans un accrochage dans la ligne droite des Hanudières. Se faisant dépasser par deux LMP2 dont l’Oreca AF Corse # 83, cette dernière pensait la manœuvre terminée et s’est rabattue… Sur la Corvette qui est partie dans le rail de sécurité et dont la course s’est achevée là. Sa consœur Porsche Corvette #63 a aussi été frappée de problèmes de suspension. C’est finalement la Porsche 911 RSR qui remportera la GTE Pro.

Collision 24 Heures du Mans

Classement :

Hypercar

  1. #8 – Toyota GR010 – Buemi, Hartley, Hirakawa (380 tours)
  2. #7 – Toyota GR010 – Conway, Kobayashi, Lopez (+ 2’01 »)
  3. #709 – Glickenhaus 007 – Briscoe, Westbrook, Mailleux (+ 5 tours)
  4. #708 – Glickenhaus 007 – Pla, Dumas, Derani (+10 tours)
  5. #36 – Alpine A480 – Negrão, Lapierre, Vaxiviere (+18 tours)

GTE Pro

  1. #91 – Porsche 911 RSR – Bruni, Lietz, Makowiecki (350 tours)
  2. #51 – Ferrari 488 GTE AF Corse – Pier Guidi, Calado, Serra (+ 42 »)
  3. #52 – Ferrari 488 GTE AF Corse – Molina, Fuoco, Rigon (+ 1 tour)

GTE Am – Gentlemen drivers :

  1. #33 – Aston Martin Vantage TF Sport – Keating, Chaves, Sorensen (343 tours)
  2. #79 – Porsche 911 RSR Weathertech – MacNeil, Andlauer, Merrill (+ 44 »)
  3. #98 – Aston Martin Vantage Northwest AMR – Dalla Lana, Pittard, Thiim (+ 1 tour)
Partagez cet article