Le 17 octobre, les députés ont adopté le nouveau barème des bonus écologiques pour l’année 2020. Pour rappel, le bonus-malus écologique est « une taxe due lors de la première immatriculation d’un véhicule. Il vise à inciter les acheteurs à favoriser l'achat des véhicules moins polluants. En effet, plus le véhicule est polluant, plus la taxe est élevée. »

Le barème du malus écologique plus sévère en 2020

Mauvaise nouvelle pour les personnes qui souhaitaient s’acheter une grosse cylindrée. Le projet de loi finance 2020 a alourdit le malus écologique pour les voitures polluantes afin d’inciter les automobilistes à acheter des voitures plus écologiques. Ce barème représente les montants à payer en fonction des taux d’émission de CO2 émis. Celui-ci change tous les 6 mois.

Un premier barème entrera en vigueur en janvier 2020

Un premier barème sera mis en place le 1er janvier 2020. Il sera calculé grâce à une méthode appelée « homologation NEDC ». Le NEDC, (Nouveau Cycle Européen de Conduite en français) permet de mesurer grâce à des tests, la consommation de carburant et les rejets polluants d’un véhicule.

A partir du 1er janvier, le seuil d’application du malus écologique sera abaissé à 110 grammes de CO2/km soit 7 de moins qu’aujourd’hui. De plus, le tarif minimal passera de 35 euros actuellement à 50 euros et son montant maximal atteindra 12 500 euros pour une émission de 173 grammes de CO2/km.

Un deuxième barème en juin 2020

Le deuxième barème sera mis en place en juin 2020. Il sera calculé grâce à la méthode WLTP en français : Procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers. Cette méthode remplacera l’ancienne homologation NEDC.

Polluante ou non, votre voiture doit être assurée ! TEA CEREDE est une assurance spécialisée pour les voitures de prestige et de collection depuis 1960. Faites votre devis en ligne !